Rechercher

Comment stationner son vélo en cyclotourisme ?


Vieux vélo tout terrain Peugeot devant un mur en pierre
Un vélo tout équipé, prêt pour l'aventure !

Le cyclotourisme, mode de voyage ultime ?


Prendre son vélo et partir, n’est-ce pas là la plus belle manière de voyager ? Parce qu’il place le trajet au premier plan, le cyclotourisme nous éloigne des modes de voyage ne prenant en compte que la destination. Voyager à vélo, c’est prendre son temps, n’avoir d’autre objectif que la pause gourmande du midi, la visite de l’après-midi, ou le bivouac où passer la nuit. C’est, finalement, retrouver un rythme naturel, aux antipodes des impératifs auxquels nous sommes tenus dans notre vie quotidienne.


De plus, le cyclotourisme s’offre comme une solution vertueuse, permettant à l’humain de se mouvoir vers de nouveaux horizons, sans pour autant impacter négativement la planète. Alors que les Accords de Paris ont fixé l’impératif d’un réchauffement climatique limité sous les 2 degrés à l’horizon 2050, il est primordial que nous nous tournions massivement vers des moyens de transport plus propres, et ce particulièrement pour nos vacances. Parce que l’industrie touristique est responsable à elle seule de 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, et que le nombre de touristes est supposé augmenter de 52% à l’horizon 2030 (ADEME, 2021), nous nous devons de prendre de nouvelles habitudes de voyage. Et quelle meilleure solution que le vélo ?

Un succès entravé par le vol de vélo...


Parce qu’il nous permet de nous reconnecter à nos semblables et à notre écosystème, le vélo est le moyen de transport le plus adapté au voyage.

Mais cette perfection de l’objet, et la simplicité de son utilisation, sont malheureusement entravées par des comportements déviants qui en limitent l’essor. Nous voulons ici parler des voleurs de vélos. Ces personnes qui, sans trop de difficultés, dérobent les vélos à leurs propriétaires, et avec eux, non seulement la clé de leur mobilité, mais les souvenirs qui y sont attachés.

La situation est particulièrement critique lors d’un voyage à vélo, et ce pour deux raisons.

D’une part, parce que les vélos utilisés dans le cadre d’un voyage sont généralement chargés d’un certain nombre d’affaires, qu’un simple antivol ne saurait donc protéger. Comment, en effet, verrouiller des sacoches ? De plus, ces vélos sont généralement de bonne facture, puisque peu de gens se risquent à partir sur un vélo en lequel ils n’ont pas confiance.

D’autre part, parce que les cyclotouristes ont à cœur de visiter les territoires qu’ils traversent, et vont donc généralement marquer des points d’étapes pour visiter tel musée, tel village, tel espace naturel. Malheureusement, les espaces sécurisés où stationner son vélo à proximité de tels lieux sont encore extrêmement rares.


Aussi, les cyclotouristes sont souvent contraints d’attacher leur vélo, avec l’ensemble de leur paquetage, sur des arceaux vélos classiques. Ce faisant, ils sont forcés d' accepter un risque et doivent donc subir la crainte du vol tout au long de leur visite.

Imaginons quelques instants, et peut-être certains d’entre vous l’ont-ils déjà vécu (on ne le souhaite, évidemment, à personne), la perte impliquée par le vol de son vélo dans le cadre d’un voyage. D’abord, vous perdez le vélo, et, comme nous l’avons dit précédemment, tout ce que vous avez pu y rattacher de subjectivité. Avec lui, vous perdez vos affaires, les seuls vêtements que vous aviez emmenés, votre matériel de camping (souvent coûteux) et les quelques vivres qu’il vous restait. Mais au-delà de ces pertes matérielles, c’est surtout votre voyage qui s’arrête ! À moins d’avoir les moyens de racheter l’ensemble de l’équipement immédiatement, il ne vous reste plus qu’à prendre vos billets de train et rentrer chez vous.



Vélo sur une route en bordure d'un fleuve
Le vélo, clé de votre liberté ! Ici sur la route des Châteaux de la Loire.

Comment faire, dès lors, pour voyager en toute sérénité ?

Nous pensons que la solution réside dans le stationnement chez des particuliers. En effet, un vélo tout équipé ne saurait être protégé en étant stationné dans la rue, là où il est accessible à tous. C’est pourquoi nous avons créé Velhome, la première plateforme de parking vélo sécurisé entre particuliers. Grâce à Velhome, vous pouvez réserver votre stationnement vélo chez un hôte prêt à l’accueillir. Par exemple, si vous avez planifié de visiter le centre historique de Rouen lors de votre voyage le long de La Seine à Vélo, il vous suffit de vous rendre dans la rubrique « trouver un stationnement » et de trouver l’offre qui vous convient le mieux parmi la vingtaine d’hôtes qui sont référencés à proximité du centre de la capitale normande.

Nos hôtes mettent à disposition leur cave, leur garage, ou même un coin de leur logement. Avec un tel système, plus besoin de craindre le vol pendant votre visite !

Comment contribuer à la lutte contre le vol de vélo ?

La solution collaborative n’en étant qu’à ses débuts, Velhome manque encore de relais dans de nombreuses villes.

Aussi, votre plus belle manière de contribuer à la lutte contre le vol de vélo est de devenir vous-même un hôte Velhome. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre dans la rubrique « Proposer un stationnement » et de remplir le petit formulaire qui vous permettra d’être référencé sur notre Carte des stationnements.


Source :

(ADEME : Comment partir en vacances sans trop polluer ? (Janvier 2021).

https://librairie.ademe.fr/consommer-autrement/821-comment-partir-en-vacances-sans-trop-polluer-.html)